Gestes et paroles populaires du malheur : pratiques médicales magiques et sorcellerie dans les sociétés rurales contemporaines de la Bresse et du Bugey (Ain)

par André Julliard

Thèse de doctorat en Lettre et Sociologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1985

à Paris 5 .


  • Résumé

    Enquête ethnographique (1974-1984) auprès de paysans, commerçants, artisans, ouvriers, etc. Propriétaires et praticiens de prières médicales magiques, religieuses et secrètes (les dons) qui lèvent les maux usuels et quotidiens comme les verrues, les dartres, les maux de dents, les maux d'estomac, les vers, les brulures, les douleurs du corps, etc. . Ces leveurs de maux habitent et travaillent en Bresse (plaine bocagère; habitat semi-disperse; polyculteurs-eleveurs) et en Bugey (plateaux calcaires du jura méridional; habitat de hameau; polyculteurs-viticulteurs): deux régions réunies dans l'actuel département de l’Ain. L’étude s'articule autour de trois grands thèmes : 1) une réflexion sur la démarche ethnographique. Description de la relation d'altérité qui caractérise l'observation et le dialogue de longue durée entre ethnographe et "informateurs". Mise en forme ensuite, de la cohérence et de l'homogénéité des positions successives que l'ethnographe a du comprendre, interpréter et plus ou moins assumer pour maintenir la relation de terrain. Il fallait rendre intelligible cette démarche non seulement pour rendre compte des matériaux recueillis et utilises, mais aussi pour rendre possible le dialogue avec d'autres terrains; 2) une réflexion approfondie moins sur la pratique médicale (anthropologie médicale) que sur la possession et l'usage quotidien et populaire du don (anthropologie sociale) a l'intérieur du groupe villageois. Pour cela, nous avons effectué et discute un certain nombre de rapprochements: dons magiques et empiriques (rebouteurs), dons et transmission du savoir, don et pharmacopée végétale, don et religion populaire, don et perception populaire du corps humain, don et sorcellerie (leveurs et jeteurs de sorts); 3) une réflexion enfin, sur les représentations de la maladie, du mal et du malheur. Nous avons essayé de repérer comment le savoir symbolique contenu dans les prières secrètes, s'enracine dans le vécu quotidien et concret du groupe local auquel appartiennent patients et praticiens. Conséquence immédiate : l'analyse des conduites et recours thérapeutiques (savants et populaires) repose moins sur les perceptions des ruptures du corps biologique que sur les bouleversements possibles de situations du corps social (le malheur) engendres par les forces du mal.

  • Titre traduit

    Popular gestures and expressions relevant to misfortune : sorcery and magico-medical practices in contemporary rural society in the regions of Bresse and Bugey in the French department of Ain


  • Résumé

    Ethnographic study (1974-1984) of peasants, merchants, craftsmen, workers, etc. , owners and practitioners of secret and religious, magico-medical prayers ("gifts") which remove common ills such as warts, psoriasis, toothache, stomach ache, worms, burns, body aches, etc. . These "curers" or "removers of suffering and or evil" live and work in Bress (region of wooded plains, varied habitats, mixed agriculture-stock raising) and in Bugey (region of limestone plateaus in the southern Jura mountains, hamlet habitat, mixed agriculture-viticulture): two regions united in the actual French department of Ain. This study articulates around three principal themes : 1) a reflection upon the ethnographic process. Description of the alteration process which characterizes long term observation and dialogue between ethnologist and "informants". Definition of the coherence and homogeneity of the successive positions the ethnologist understood, interpreted and more less assumed in order to maintain the field-work relation. It was necessary to make these positions intelligible, not only to account for the data gathered and used, but also to inform the dialogue with other field sites. 2) An elaborate reflection, less about folk medical practice (medical anthropology), than about the possession and daily use of the "gift" (social anthropology), to cure within a village group. To this end, i propose and discuss several relationships: magical and empirical "gifts" (among "ramouteurs" manipulators of bone, joint and muscle), "gifts" and the transmission of knowledge, "gifts" and folk religion, "gifts" and popular perception of the human body, "gifts" and sorcery. 3) a reflection, finally, on the representations of sickness, of evil and of unhappiness. I have attempted to define how symbolic knowledge, contained in secret prayers, is rooted in the concrete, daily life of the local group whose members are both patients and practitioners. Immediate consequence: the analysis demonstrates that therapeutic performance and its result (both scientific and folk) repose less on perceptions of imbalance within or relevant to the biological body than they do on the possible imbalance within the social body caused by the forces of evil.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (973, 150 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 49-141. Filmogr. f. 142-150

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 11862-<1 À 3>
  • Bibliothèque : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (Paris). Centre de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ESC 714

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1986/6
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-16
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 86-245
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.