La poétique des éléménts dans "La Pharsale" de Lucain

par Annie Loupiac

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Jean Beaujeu.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail se proposait, a partir du seul texte de la pharsale, considere en lui-meme, independamment des emprunts faits par lucain a ses predecesseurs et des exigences de la rhetorique, d'etudier le role accorde par lucain aux elements dans l'economie de son oeuvre et le sens qui leur est donne. Il nous est apparu d'emblee que lucain, s'il utilise, comme la plupart de ses contemporains, le vocabulaire et les representations de la physique stoicienne, multiplie dans son poeme les images de desordre et de cataclysme cosmiques, sans qu'apparaisse jamais aucun espoir de palingenesie. L'analyse typologique a ensuite fait apparaitre que, si aucun des elements ne se revelait particulierement benefique, ils avaient en revanche une propension commune a la violence et a l'exces destructeur: l'univers depeint par lucain est traverse de tensions conflictuelles, qui ne sont plus generatrices d'un equilibre, mais menacent constamment d'entrainer la ruina cosmique par la rupture des foedera mundi. Ce desordre cosmique, reflet ou consequence du conflit politique, se trouve accru par les souillures qu'infligent a la nature la guerre civile et son instigateur: cesar. En revanche, l'heroique vertu de caton assurera son triomphe sur le destin hostile incarne dans les elements. Ceux-ci sont donc tout a la fois decor et protagonistes du drame et, par le biais des comparaisons, contribuent a tracer le portrait des heros. Nous avons aussi cru deceler dans certains motifs recurrents, comme l'enlisement et la paralysie, la marque d'angoisses du poete, et l'obsession de l'ancantissement physique. Sur le plan poetique enfin, l'art de lucain se caracterise par une recherche d'originalite que l'on pourrait nommer dandysme de la difference.

  • Titre traduit

    The poetics of element in Lucan's "Pharsalia"


  • Résumé

    This work was aiming at studying the role lucan conferred on the natural elements and the signification he assigned to them in his poem, taking into account the sole text "pharsalia" without any special reference to his borrowings from his predecessors or to the requirements of rhetorics. It was obvious from the start that if lucan, like most of his contemporaries, uses the vocabulary and the images of stoicist physics, he nonetheless, very originally, summons up in his poem many images of disorder and cosmic cataclysms without hinting at the slightest hope of a palingenesis. After a typological analysis it appeared clearly that none of the elements were favourable in any way; on the contrary they all have the common propensity to prove violent and extremely destructive. The universe depicted by lucan is pervaded by tensions generating conflicts an no form of balance whatsoever; they constantly threaten to bring about the cosmic "ruina" caused by the rupture of the "foedera mundi". This cosmic disorder, whether a reflect or a consequence of civil war, is aggravated because nature itself is infected with the taint inflicted by the civil war and its instigator caesar. At the opposite stands cato whose heroic virtue will achieve triumph over the hostile fate incarnated in the elements. These are, thus, both the setting and the protagonists of the drama; through comparisons they contribute to draw the portrait of the heroes. We also came to believe that, maybe, we could interpret some recurring motives - sinking into a bog or the sand, being paralysed - as the expression of the poet's anguish as well as his obsession of physical annihilation. Finally, on the aes- thetic level lucan seems to be in search of a novelty we could call "poetical dandyism".

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Latomus Revue d'études latines à Bruxelles

La poétique des éléments dans "La Pharsale" de Lucain


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 0890
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12122-<1,2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Grenoble Alpes (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque et appui à la science ouverte. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200243/1986/229
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-224
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 86-378
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1998 par Latomus Revue d'études latines à Bruxelles

Informations

  • Sous le titre : La poétique des éléments dans "La Pharsale" de Lucain
  • Dans la collection : Collection Latomus , 241 , 1378-8760
  • Détails : 1 vol. (235 p.)
  • ISBN : 2-87031-181-8
  • Annexes : Bibliogr. p. [225]-228 Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.