Mise en évidence et origine de deux composantes de la contraction du muscle papillaire de cobaye

par Eric Honore

Thèse de doctorat en Biologie et physiologie animales

Sous la direction de Bernard Dupuis.

Soutenue en 1986

à Lille 1 .


  • Résumé

    En l'absence du mécanisme d'échange Na-Ca, il peut être enregistré au niveau de certaines préparations cardiaques une contraction biphasique. La première composante de contraction est liée à la libération de Ca par le réticulum sarcoplasmique déclenchée par le courant entrant calcique rapide. La seconde composante de contraction est liée à l'activation directe des protéines contractiles par le calcium transporté par le courant entrant lent. Seuls les canaux calciques lents sont sensibles aux diverses substances telles que l'isoprotérénol, l'acétylcholine et les dihydropyridines. Les effets particuliers des ions Sr lorsqu'ils substituent les ions Ca en totalité tendent bien à montrer que le canal calcique rapide est plus spécifique aux ions Ca que ne l'est le canal calcium Lent. La contraction des cellules cardiaques pourrait de ce fait correspondre à trois composantes : deux composantes phasiques liées aux deux courants entrants de Ca et une composante tonique liée à l'influx de Ca produit par l'activation du mécanisme d'échange Na-Ca


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 145-177

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Lilliad Learning Center Innovation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 50376-1986-53
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.