Recherches sur la terre et les paysans dans les discours de Libanios

par Panagiotis N. Doukellis

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Monique Clavel-Lévêque.

Soutenue en 1986

à Besançon .


  • Résumé

    La terre se présente être l'objet de possession mais aussi d'adoration, objet d'un discours polémique et didactique, lieu des conflits et de réconciliation entre les classes sociales. Autant des contradictions sur lesquelles repose l'édifice socio-économique de l'époque (Syrie du IVe siècle de n. E. ). Cependant, il y a toujours des limites: le discours de la terre est une affaire des seigneurs et c'est entre eux qu'elle devient un objet de controverses. Les autres, les impuissants, n'interviennent pas dans le discours de la terre sauf lorsqu'il y a affaire d'enrichissement. Libanios déteste les situations de changement qui mettent en question le statu quo social. La mobilité sociale est acceptée uniquement lorsque ce sont les puissants qui la déterminent. Ceux-ci doivent se distinguer des autres par leurs aptitudes morales et intellectuelles, nécessaires au bon fonctionnement et la reproduction des rapports sociaux. Toutes ces oppositions qui surgissent dans la réalité concrète sont projetées aussi dans le domaine de l'idéologique, chasse gardée des justifications d'un pouvoir. C'est dans cette sphère qu'on essaie de gommer les divergences de vue. On fait appel au mythe afin de freiner l'évolution des forces productives. Mythe bricolé sur un puzzle des cultures indigènes ou non, mais ou la culture hellénique prédomine. On voit ainsi surgir le problème de l'autonomie de la cité, soucis majeur dans l'idéologie curiale de la basse antiquité. Quant au discours des hommes, on peut dire qu'il se différencie de celui de la terre. Ce qui importe c'est le contrôle et l'usage des moyens primordiaux de production.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (548 f., 149 p. de pl.)
  • Annexes : Bibliographie p.480-538

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1006.1
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.1986.1006.2
  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Maison Interuniversitaire des sciences de l'homme Alsace.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Th, Dou P, 1-2
  • Bibliothèque : Institut français du Proche-Orient (Damas). Bibliothèque de Damas.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4°-11109/1
  • Bibliothèque : Institut français du Proche-Orient (Damas). Bibliothèque de Damas.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4°-11109/2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.