Répartition modulo un des suites automatiques

par Christian Mauduit

Thèse de doctorat en Mathématiques pures

Sous la direction de Gérard Rauzy.

Soutenue en 1986

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Soit u = (u::(n))n appartient a n une suite strictement croissante d'entiers reconnaissables par un automate fini. On montre qu'une condition necessaire et suffisante pour que l'ensemble normal associe a u soit exactement r/q est que l'un au moins des sommets qui reconnait la suite u soit precede (au sens large) dans le graphe de l'automate par un sommet possedant au moins deux circuits fermes distincts. Cette condition peut se traduire qualitativement en disant que la suite u doit etre plus dense que toute suite exponentielle. On en deduit que le spectre de fourier-bohr de toute suite reconnaissable par un automate fini est inclus dans q

  • Titre traduit

    Uniform distribution modulo one of automatic sequences


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol (35 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : f. 33-35

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 15273
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.